Moi, fou

Altarriba, Antonio


  • Éditeur : Denoël Graphic
  • Date de parution : 2018-11-26
  • ISBN : 9782207136348
  • Nombre de pages : 136
  • Prix : 39,95 $ *

  • Non-disponible : Nous n'avons pas le livre à la librairie. Contactez-nous pour le commander. (Envoyer courriel)

Feuilleter ce livre


Résumé

Angel Molinos, docteur en psychologie et écrivain raté, basé à Vitoria comme le héros de Moi, assassin, travaille pour l’Observatoire des Troubles Mentaux (OTRAMENT), centre de recherche affilié aux Laboratoires Pfizin de Houston, qui suit l’évolution des maladies mentales et teste de nouvelles molécules sur des cobayes humains. Sa mission est d’identifier de nouveaux profils "pathologisables" afin d’aider Pfizin à élargir sa pharmacopée.
Les nuits d’Angel sont hantées de cauchemars. De retour dans son village natal, que des rumeurs d’homosexualité l’ont forcé à quitter à l’âge 16 ans, il retrouve son père atteint d’Alzheimer et renoue avec l'homme, devenu moine, qui l’a initié à l’homoérotisme. Il comprend que son métier est lié à ce trauma : il crée des catégories d’'anormalité mentale' pour se venger de l’étiquette homosexuelle qui a bouleversé sa vie. Rentré à Vitoria, il décide de rallier la cause d’un collègue qui prétend dénoncer les pratiques d’OTRAMENT. Mais le lanceur d’alerte a disparu, et Angel trouve devant sa porte la main coupée de ce dernier. Ses employeurs auraient-ils décidé de se débarrasser de lui ? L’inventeur de fausses folies serait-il en train de devenir fou ?
Cette histoire de Big Pharma découpant nos vies et nos psychés pour optimiser ses profits pourrait se dérouler partout, mais ses tonalités politiques ajoutent un volet au portrait sans fard de l’Espagne contemporaine qu'Altarriba trace de livre en livre. Et la mystérieuse ville basque de Vitoria, au centre de sa "Trilogie du Moi", devient pour lui ce que Dublin fut pour Joyce ou Providence pour Lovecraft, le lieu mythique d’où sourdent toutes les peurs, toutes les hantises qui habitent ses héros.

Biographie de l'auteur.e

Scénariste et romancier, Antonio Altarriba a été découvert en France grâce à L'Art de voler , extraordinaire roman graphique dessiné par Kim, paru en 2011 chez Denoël Graphic et parti pour connaître une gloire mondiale (traduit dans dix pays, optionné par le cinéma). Un chef d'œuvre d'émotion, de rigueur et de lucidité qui retrace, à travers le parcours de son propre père, un siècle d'histoire espagnole. Avec Moi, assassin , Altarriba investit les mêmes qualités d'écriture dans un récit tissé d'intelligence, d'humour glacé et de violente satire des milieux artistiques et académiques, un slasher empruntant à David Fincher, Patricia Highsmith et David Lodge, qui renouvelle de fond en comble le thème classique du serial-killer.


* Les prix de nos produits sont sujets à changements sans préavis.

Partager

Pas d'évènements pour le moment.

Voir les évènements précédents