Lancement – Nouveaux cahiers du socialisme : Démocratie, entre dérives et décomposition

Le jeudi 23 mars à 18h

La librairie et les Nouveaux Cahiers du socialisme vous convient au lancement du numéro 17 : Démocratie, entre dérives et décomposition.

La soirée sera animée par Judith Trudeau des NCS.

Nous aurons la chance, pour l’occasion, d’entendre ces invité.e.s :

  • Pascale Dufour de l’Université de Montréal
  • Jonahtan-Durand Folco de l’Université St-Paul
  • Donald Cuccioletta de l’UQO

Edgar Allan Poe, l’étrange beauté du mal

Comme Zone Libre est une librairie indépendante de fonds, nous avons envie de vous faire découvrir les livres classiques, et parfois moins classiques, que nous tenons en librairie! Dans « Le fonds s’affiche », les libraires vous présenteront le plus souvent possible les œuvres d’auteurs et d’autrices important.es, et plus particulièrement leurs ouvrages qui sont en librairie. Le tout sera agrémenté ici et là d’ «  entrées spéciales » portant sur des thèmes ou des sujets bien précis. Ainsi, nous vous invitons à nous suivre à travers la littérature de divers pays et de diverses époques, mais aussi à travers la philosophie, les études féministes, l’éthique animale, l’art, le cinéma, l’architecture, l’histoire et les sciences humaines!


Edgar Allan Poe (1809-1849) est un écrivain et critique américain connu dans les milieux francophones grâce à Charles Baudelaire qui, fasciné par son écriture et ses thèmes, en fit des traductions demeurées pertinentes encore aujourd’hui, quelque 150 ans plus tard. Ayant écrit principalement des nouvelles, Poe est aussi connu pour son célèbre poème Le Corbeau (1845), ainsi que pour son seul roman achevé, Les Aventures d’Arthur Gordon Pym.

L’œuvre de Poe est principalement connue pour ses nouvelles policières, Le Double assassinat de la rue Morgue, Le Mystère de Marie Roget et La lettre volée, formant une trilogie. Ces nouvelles mettent en scène ce qu’on peut qualifier comme le premier détective de la littérature policière, Auguste Dupin. Avec ce personnage brillant, Poe tente de mettre à l’épreuve des méthodes singulières d’observation, d’analyse et de déduction, ainsi qu’une structure générale et tout à fait unique de l’intrigue, techniques qui seront reprises par la suite à travers presque toute la littérature policière.

Si les histoires dans Le Double assassinat de la rue Morgue et La lettre volée sont inventées de toutes pièces et que, dans ces conditions, Poe maîtrise tout à fait les dénouements de ses analyses (pouvant ainsi asservir la logique afin de lui faire servir la trame narrative de ses récits), il n’en est pas de même pour la nouvelle Le Mystère de Marie Roget. Cette fois, Poe s’est inspiré d’un fait divers bien réel et non résolu, celui du meurtre de Mary Cecilia Rogers, survenu à New York en 1841. N’étant pas sur les lieux à l’époque, Poe a dû éplucher toutes les coupures de journaux abordant l’affaire et y a appliqué sa méthode de déduction logique où il proposa une solution, évidemment inédite. Il a par la suite soumis son hypothèse aux journaux, qui l’ont rejetée, et l’énigme est restée irrésolue pendant plusieurs années. Ce n’est que lors de la résolution de l’affaire que l’on a pu constater que l’hypothèse de Poe était très près de la réalité!

La méthode de déduction d’Edgar Poe faisait notamment l’admiration de Dickens, qui avait dit que « cet homme était le diable! » après que Poe ait déduit, suite à la lecture des premiers chapitres d’un roman-feuilleton de Dickens, le dénouement de l’intrigue. Aussi, Sir Arthur Conan Doyle, l’auteur des Sherlock Holmes, s’en est beaucoup inspiré pour son héros bien connu, pour qui les méthodes d’observation et de déduction très fines constituent, en quelque sorte, la signature.

À part ces trois nouvelles, Poe a écrit quelques textes plus sombres, relevant davantage de l’horreur et fortement inspirés par des œuvres gothiques : Le Chat Noir, William Wilson (qui préfigure Le Double de Dostoïevski) ou encore La Chute de la Maison Usher mettent en scène des personnages angoissés, torturés ou encore portés vers le mal. Les descriptions singulièrement sordides des différents lieux participent du sentiment de terreur qui se dégage des nouvelles, où Poe décrit avec minutie, notamment dans de très beaux passages de William Wilson, le pensionnat où le narrateur a grandi, en dépeignant la bâtisse sombre, les arbres et l’atmosphère oppressante des lieux, ainsi que le sentiment de terreur partagé par tous les enfants en voyant une certaine porte épaisse et rouillée, traversée par de grosses chaines cadenassées…

Ainsi, Edgar Allan Poe, cet écrivain méthodique et sordide, a su travailler, à travers des nouvelles et des contes relativement hétéroclites, des questions et des thèmes qui ont marqué la littérature du XIXe siècle, parfois même au prix de voir son travail effacé au profit des œuvres qu’il a permis d’inspirer (qui se rappelle davantage d’Auguste Dupin que de Sherlock Holmes…?). Nous invitons donc tous les amoureux et amoureuses de romans policiers et/ou gothiques (et aussi tous les autres!) à découvrir cet auteur américain inquiétant et singulier!

Histoires extraordinaires
Poe, Edgar Allan
Gallimard
ISBN 9782070413591
6.75 $Disponible
Nouvelles histoires extraordinaires
Poe, Edgar Allan
Gallimard
ISBN 9782070338979
6.75 $Disponible
Histoires grotesques et sérieuses
Poe, Edgar Allan
Gallimard
ISBN 9782070370405
7.75 $Disponible
Poèmes
Poe, Edgar Allan
Gallimard
ISBN 9782070322237
15.95 $Disponible
Marginalia
Poe, Edgar Allan
Allia
ISBN 9791030404494
11.95 $Disponible

Zoopolis: une théorie qui a révolutionné les droits des animaux

Le jeudi 2 mars à 18h

Dans le cadre de la traduction française (éditions Alma), la librairie vous convie à une discussion avec des experts en éthique animale. Il sera notamment question du tournant politique des droits des animaux, de la démocratie et de l’autonomie animales, du problème de l’extinction des animaux domestiqués et de protection de l’environnement et du respect envers les communautés animales sauvages.

Le livre «Zoopolis. A Political Theory of Animal Rights», de Sue Donaldson et Will Kymlicka, est paru il y a six ans et certaines personnes comparent déjà son impact à la publication de «La libération animale» de Peter Singer en 1975.

Participant-e-s:
Christiane Bailey (doctorante à l’Université de Montréal)
Frédéric Côté-Boudreau (doctorant à Queen’s University)
Valéry Giroux (coordonnatrice du Centre de recherche en éthique)
– Vincent Duhamel (professeur de philosophie au collégial)

L’évènement est gratuit et sera suivi d’une période de discussion avec le public.

Zoopolis. Une théorie politique des droits de l'animal
Donaldson, Sue
Alma éditeur
ISBN 9782362792052
48.95 $Disponible

Zoopolis. A Political Theory of Animal Rights
Donaldson, Sue
Oxford University Press
ISBN 9780199673018
27.95 $Disponible


Illustration de couverture :
A Coffee Break © Hartmut Kiewert
http://hartmutkiewert.de/

Café Histoire – Jacques Dalarun, médiéviste

Le jeudi 16 février à 17h

La librairie Zone libre, en collaboration avec le département d’histoire de l’UQAM, vous invitent à des rencontres « Café-Histoire » qui se tiendront à la librairie au cours de l’année 2017. Piroska Nagy, professeure à l’UQAM, en sera l’animatrice. Pour ce premier Café-Histoire, une rencontre avec le médiéviste français Jacques Dalarun (CNRS, Institut de France) aura lieu autour de son œuvre.

Lors de la discussion, il sera question de l’actualité du Moyen Âge :

  • Question féminine
  • communauté et identité
  • préoccupation écologique
  • pratique démocratique

L’œuvre de Jacques Dalarun nous dévoile un Moyen Âge d’une modernité troublante, qui fait écho à nos débats les plus contemporains.

Gouverner c'est servir. Essai de démocratie médiévale
Dalarun, Jacques
Alma éditeur
ISBN 9782362790249
39.95 $Non-disponible

Dieu changea de sexe, pour ainsi dire : la religion faite femme, XIe-XVe siècle
Dalarun, Jacques
Fayard
ISBN 9782213636511
49.95 $Non-disponible

Vers une résolution de la question franciscaine. La Légende ombrienne de Thomas de Celano
Dalarun, Jacques
Fayard
ISBN 9782213633541
46.95 $Non-disponible

François d'Assise, un passage. Femmes et féminité dans les écrits et légendes franciscaines
Dalarun, Jacques
Actes Sud
ISBN 9782742712403
44.95 $Non-disponible

Célébrations et critiques des concepts féministes, lesbiens et queer of color

Présentation

Je veux rendre accessible les idéologies féministes, lesbiennes et queer of color pour examiner notre rapport à nous-mêmes et à autrui. J’expliquerai la notion de pensée straight de Monique Wittig qui propose de voir l’hétérosexualité comme un régime politique. Je discuterai aussi de l’essai The Erotic Life of Racism de Sharon Patricia Holland qui relève l’impact du racisme sur les désirs. Je parlerai enfin du concept de tiers espace qui permet de percevoir la différence au-delà de l’équation dominant/dominé (bell hooks et Gloria Anzaldúa). Pour plus d’informations, consultez la page du cours.

Professeure

Mariève Maréchale termine une thèse de doctorat sur les pratiques du tiers espace dans les écritures lesbiennes francophones sous la direction de Lucie Joubert à l’Université d’Ottawa. Elle s’intéresse aux écritures des femmes ainsi qu’aux théories féministes et du tiers espace.

8 février, 19h

Au-delà de l’orientation sexuelle: le lesbianisme en tant que pensée politique

J’exposerai dans un premier temps les conditions d’apparition de la pensée de Wittig qui fonde le lesbianisme radical. Dans un deuxième temps je discuterai des fondements (matérialistes et marxistes) du concept de La pensée straight (dans le livre du même nom de l’intellectuelle) : le contrat social hétérosexuel, les catégories de sexe, les lesbiennes comme transfuges à leur classe. Je pointerai dans un troisième temps les critiques qui lui ont été formulées, et sa pertinence aujourd’hui.

15 février, 19h

Les pensées queer of color sur la question du désir

Je ferai état, dans un premier lieu, des acquis théoriques des féministes noires et queer of color pour situer la pensée de Holland. Il sera question, dans un deuxième lieu, d’établir les bases de sa pensée (dans le livre du même nom) qui offre une généalogie et une critique de la déconnection entre racisme et désir, et entre théories queer et théories féministes. Dans un troisième lieu, j’offrirai quelques critiques et engagerai une discussion sur les manifestations du racisme dans l’intimité.

22 février, 19h

Le tiers espace : une pensée de la différence aux fondements militants

Je montrerai d’abord l’apport important, et souvent négligé, de la pensée de Monique Wittig, bell hooks et de Gloria Anzaldúa au concept de tiers espace. Ensuite, j’expliquerai le principe de double posture et de variance à la base de ses pratiques et manifestations et exposerai en quoi ce concept diffère de celui très populaire d’entre-deux. Je formulerai enfin des critiques du tiers espace avant de sonder avec le public ses implications sociales.

Table ronde + lancement • La pensée féministe noire

Le vendredi 25 novembre à 18h

Pour souligner la parution en français de ce classique de Patricia Hill Collins, LA PENSÉE FÉMINISTE NOIRE, les Éditions du remue-ménage vous convient à une soirée de lancement à la Librairie Zone Libre.

Événement Facebook : https://www.facebook.com/events/1288136277898808/

Venez célébrer l’arrivée de ce livre-événement en assistant à une table ronde qui réunira Patricia Hill Collins (via Skype), Marie-Eveline Belinga, Agnès Berthelot-Raffard, Naïma Hamrouni ainsi que Diane Lamoureux, traductrice de l’ouvrage.

Pensée féministe noire (La)
Hill Collins, Patricia
REMUE-MÉNAGE
ISBN 9782890915657
37.95 $Disponible

« Confrontées à une société sexiste et raciste qui leur impose des images stigmatisantes d’elles-mêmes, les femmes noires des États-Unis n’en ont pas moins une longue histoire de résistances. Dans cet essai incontournable enfin traduit en français, Patricia Hill Collins nous offre une synthèse impressionnante de cette tradition d’oppression et de militantisme. »

Lancement – Naïm Kattan, entretiens d’Emmanuel Kattan

Le lundi 20 février à 17h30

Nous sommes heureux de souligner la sortie du livre d’Emmanuel Kattan, NAÏM KATTAN, ENTRETIENS, dans la collection « Trajectoires ».

À cette occasion, Emmanuel Kattan s’entretiendra avec Naïm Kattan.

Naïm Kattan : entretiens
Kattan, Emmanuel
BORÉAL
ISBN 9782764624739
19.95 $Disponible

Résumé du livre :
« Né à Bagdad, Naïm Kattan est arrivé à Montréal en 1954. Le Canada, le Québec, il les a choisis, et il a toujours refusé de se considérer comme un exilé. Cependant, rejeter l’exil ne veut pas dire renier l’étranger en soi. Dès son arrivée au Canada, Naïm Kattan a accepté sa différence, il a revendiqué l’ailleurs en lui. Il a également compris qu’être étranger pouvait être un avantage, surtout dans un pays où se creusaient de nouveaux clivages culturels. Sans nier le fait que les cultures se transforment souvent en instruments de pouvoir et parfois même d’oppression politique, Naïm Kattan a fait le pari du dialogue. Ce dialogue s’est avant tout joué sur le plan de l’amitié. Comme en témoignent ces entretiens, de profondes complicités ponctuent son parcours – André Laurendeau, Jean Éthier-Blais, Jean-Guy Pilon, Nicole Brossard, Gaston Miron, Jacques Godbout, Jacques Allard -, mais il s’est également incarné dans une oeuvre de romancier et dans une brillante carrière de haut fonctionnaire dans le domaine culturel. Les entretiens qui composent ce livre tentent d’analyser le rôle de la culture dans la construction des identités collectives et dans l’instauration d’un dialogue des communautés et des nations. Plus précisément, ils cherchent à rendre compte des transformations culturelles qui ont façonné le Québec depuis les années cinquante et qui ont influencé son devenir, autant dans son évolution nationale que dans ses rapports avec d’autres cultures, en Amérique du Nord, en Europe et ailleurs dans le monde. »

Lancement – Les Juifs du Québec : In Canada We Trust

Le jeudi 8 décembre à 17h30

C’est avec plaisir que nous vous invitons au lancement du nouvel essai de Victor Teboul «Les Juifs du Québec : In Canada We Trust. Réflexion sur l’identité québécoise». Venez rencontrer l’auteur et prendre un verre en sa compagnie à la librairie Zone Libre.

Juifs du Québec : In Canada We Trust (Les). Réflexion sur l'identité québécoise
Teboul, Victor
ABC DE L'ÉDITION
ISBN 9782924691007
24.95 $Disponible

«Pourquoi les Juifs québécois ne s’identifient-ils pas spontanément à la nation québécoise et à ses luttes ? s’interroge Victor Teboul. Pourquoi n’ose-t-on pas examiner, parmi la multitude d’études publiées tous les ans au Québec sur la diversité culturelle et sur les Juifs, les raisons qui empêchent une telle identification? S’agit-il d’un sujet tabou ? Qu’est-ce qui fait obstacle à l’interpénétration des identités juive et québécoise ? L’histoire ? La mémoire ? Le nationalisme ? La langue ? Tout cela à la fois ? Victor Teboul s’interroge sur la place des Juifs au Québec. Il soulève avec humilité, respect et courage, des questions délicates, mais essentielles, sur la perception qu’ont les Juifs de la société québécoise et sur les rapports qu’ils entretiennent avec le nationalisme. Francophone et indépendantiste, Teboul se base en outre sur le parcours de la communauté juive au Québec pour interroger la place qu’occupe la mémoire collective québécoise dans l’esprit de tous les Québécois, quelles que soient leurs origines.»

Né à Alexandrie, en Égypte, Victor Teboul a fait du Québec sa patrie. Auteur de plusieurs romans et essais, il a enseigné l’histoire des communautés culturelles à l’Université du Québec à Montréal et la littérature au Collège Lionel-Groulx. Conseiller en communications au ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles du Québec, il a également siégé au Conseil supérieur de l’éducation et au Conseil de presse. Détenteur d’un doctorat en études françaises de l’Université de Montréal, il dirige aujourd’hui le magazine en ligne Tolerance.ca. Site Internet de l’auteur : www.victorteboul.com

Table ronde – Sous la ceinture. Pour vaincre la culture du viol

Le mardi 29 novembre à 17h30

Les éditions Québec-Amérique et la Librairie Zone Libre vous convient à une table ronde autour du collectif « Sous la ceinture : Unis pour vaincre la culture du viol ».

Participantes :

– Nancy B. Pilon
– Julie Artacho
– Jennifer Sidney

L’entrée est libre et gratuite.

Sous la ceinture. Unis pour vaincre la culture du viol
B.-Pilon, Nancy
QUÉBEC AMÉRIQUE
ISBN 9782764432037
19.95 $Disponible

« Plus qu’un recueil d’éditoriaux, cet ouvrage peut, nous en sommes convaincus, constituer un outil de réflexion privilégié pour des lectorats réticents, les amenant notamment par le biais de la fiction à aborder avec ouverture des enjeux qui polarisent facilement. Les Éditions Québec Amérique sont interpelées par la volonté de Mme B.-Pilon de questionner, de concert avec des collaborateurs d’horizons variés, la fatalité de la culture du viol, qui semble admise par un trop grand nombre. C’est en diffusant des pensées constructives, responsabilisantes et inclusives qu’il nous apparaît possible de contribuer à cette évolution sociétale. Considérant la présence actuelle de ces enjeux sur la place publique et le besoin criant d’avancer, de dépasser le stade de la critique et de l’attentisme, nous désirons voir ce recueil entre les mains des lecteurs et lectrices dès que possible. »

Lancement – Les femmes et les mines de Patricia Amat y León

Le jeudi 17 novembre à 17h

Les femmes et les mines : mémoires d’un parcours de résistance dans les Andes péruviennes laisse entrevoir l’histoire et la trajectoire de femmes vivant sur les territoires touchés par l’exploitation minière, à travers tous les rebondissements sociaux qu’elles ont connus. Engagées dans la défense de leurs droits, ayant le souci d’exercer leur citoyenneté et de bâtir un monde sans violence, ces femmes des mines doivent également défendre la qualité de l’eau, la pureté de l’air et la production saine de leurs aliments, en plus de prendre soin des leurs, au quotidien. Les témoignages, les expériences et les savoirs des femmes contenus dans ce livre se révèlent indispensables pour que le paradigme d’un mode de vie durable devienne un jour une réalité.

Femmes et les mines (Les). Mémoires d'un parcours de résistance dans les Andes péruviennes
Léon, Patricia Amat y
SUCO
ISBN 9782981624901
20.00 $Disponible

Filomena Tomaira Pacsi (Services à la femme des mines) est une ONG péruvienne qui œuvre depuis plus de 30 ans au renforcement des organisations sociales de femmes vivant sur les territoires où l’on retrouve de l’activité minière et à la reconnaissance des droits de ces femmes, des jeunes et des enfants. Le présent ouvrage montre le parcours de Filomena et des femmes des mines du Pérou et rappelle le précieux héritage de la militante Consuelo García, qui les accompagna dans leurs luttes.

À propos de l’auteure : Patricia Amat y León est la co-fondatrice de l’association Filomena Tomaira Pacsi. Elle fait partie du groupe Género y Economía et du grupe Impulsor Mujeres y Cambio Climático. Elle est active au sein du Réseau latino-américain de femmes pour la transformation de l’économie. Elle a coordonné, pour les Amériques, la campagne internationale Make Trade Fair (Comercio con Justicia) d’Oxfam International. Elle est sociologue et diplômée de la Pontifica Universidad Católica del Perú) (PUCP).

SUCO – Solidarité Union Coopération, est un organisme canadien de coopération internationale, à but non lucratif, fondé en 1961. SUCO accompagne des communautés à travers des expertises en agriculture durable, en développement local et en entrepreneuriat dans sept pays : Haïti, Honduras, Nicaragua, Pérou, Burkina Faso, Mali et Sénégal.