Archives par mot-clé : mis-en-avant

Lancement – Quand la caricature sort du journal

Joignez-vous à nous pour le lancement du livre « Quand la caricature sort du journal », dans le cadre d’un 5 à 7 mardi le 15 décembre!

Baptiste Ladébauche, né de l’esprit d’Hector Berthelot, paraît d’abord dans les pages du journal humoristique Le Canard en 1878. Auteur fictif de chroniques et de romans-feuilletons, dont Les Mystères de Montréal, personnage de caricatures, il survit au décès de son créateur et son image, sa langue et sa voix se propagent dans les médias québécois.

Héros des débuts de la bande dessinée québécoise, vétéran de milliers de caricatures signées par Albéric Bourgeois entre 1905 et 1957, Ladébauche sort aussi du journal et se manifeste dans la publicité, sur la scène, sur disque et à la radio, grâce à de nombreux artistes comme Joseph Charlebois, Henri Julien, Edmond-Joseph Massicotte, Henri Miro, Corinne Dupuis-Maillet, Roméo Poirier, Charles Marchand et Elzéar Hamel. Figure identitaire incarnant sur un mode ironique le « type » du canadien français, il a marqué la société québécoise jusqu’aux débuts de la Révolution tranquille, et modelé durablement le monde de la caricature au Québec.

Des spécialistes de littérature, d’histoire de l’art, de musicologie et d’archivistique, mettent ici en lumière les divers aspects du personnage de Ladébauche, et aussi de sa femme, Catherine, révélant l’importance d’un phénomène médiatique unique dans la culture québécoise.

Lancement Cahiers des imaginaires 12: Critiques de la souveraineté

Joignez-vous à nous vendredi le 11 décembre à 17h00 pour le lancement du nouveau numéro des Cahiers de l’imaginaire.

Fondé en 2000, le GRIPAL a pour mission d’étudier et d’ « analyse[r] les imaginaires des groupes traditionnellement marginalisés » de l’Amérique Latine. La revue les Cahiers de l’imaginaire rassemble les différents travaux des membres du groupe.

Sous le thème « Critiques de la souveraineté », le nouveau numéro navigue donc les différentes dimensions de domination et de pouvoir latino-américains.

Conférencier: Érik Bordeleau – Université Concordia

suivi d’un vin et fromage

Avec la présence des auteurs:
André Corten, Dalie Giroux, Émilie Bernier, Simon Labrecque, Jade Bourdages et Charles Deslandes

Lancement de livres des membres du CELAT

C’est avec plaisir que nous vous invitons à un 5 à 7 pour le lancement de livres de membres du CELAT, jeudi 10 décembre.

Dès 17h, nous vous accueillerons autour d’un verre de vin à la Librairie Zone Libre, pour écouter les auteur.e.s présent.e.s qui présenteront leurs ouvrages et ce sera ainsi l’occasion d’échanger avec eux dans un cadre informel et convivial!

Les livres suivants seront présentés :

Pierre Anctil et Simon Jacobs (dir.), Les Juifs de Québec, Presses de l’Université du Québec

Yves Bergeron, Daniel Arseneault, Laurence Provencher (dir.), Musées et muséologies : au-delà des frontières, PUL.

Magali Uhl (dir.), Les récits visuels de soi. Mises en récit artistiques et nouvelles scénographies de l’intime, Presses Universitaires de Paris Ouest

Daniela Moisa et Jessica Roda (dir.), La diversité des patrimoines. Du rejet du discours à l’éloge des pratiques, Presses de l’Université du Québec, collections « nouveaux patrimoines ».

Lucie K. Morisset (dir.), S’approprier la ville. Le devenir-ensemble, du patrimoine urbain aux paysages culturels, Presses de l’Université du Québec, collection « Patrimoine urbain ».

Luc Noppen, Thomas Coomas et Martin Drouin (dir.), Des couvents en héritage/Religious houses : a legacy, Presses de l’Université du Québec, collection « Patrimoine urbain ».

L’édition 2015 des actes de la RIPA (Rencontre Interuniversitaire de Performance Actuelle) à laquelle ont participé plusieurs membres étudiants du CELAT…

Lancement – Sensible Moyen Âge de Piroska Nagy et Damien Boquet

Nous avons le plaisir de vous convier au lancement du livre de Piroska Nagy et Damien Boquet, « Sensible Moyen Âge ».

Sous la forme d’un 5 à 7 qui se tiendra à la Librairie Zone Libre, cet événement sera l’occasion de présenter le livre et d’échanger, dans un cadre informel, avec l’auteure (malheureusement pas l’auteur…) et de boire un petit verre!

L’évènement aura lieu le jeudi 3 décembre à 17 heures. Nous espérons vous y voir nombreux !

[livre_vignette isbn= »9782020976459″]

« Que peut-on savoir de la vie affective au Moyen Âge ? Sur ce sujet longtemps négligé, les sources sont pourtant nombreuses : la littérature profane et spirituelle, l’iconographie, les chroniques, mais aussi la théologie et la médecine nous livrent mille indices sur la place des émotions dans la vie sociale.

De la colère d’un puissant à l’indignation du petit peuple, de la honte démonstrative d’une sainte à la crainte de l’humiliation d’un grand, de l’amitié entre moines à l’imitation souffrante du Christ, de l’enthousiasme d’un groupe de croisés à la peur d’une ville entière face à la guerre ou à la peste qui approche, les exemples sont multiples. L’émotion n’est pas l’expression d’une confusion des esprits ni d’un chaos des règles sociales. Ces éclats de joie et de douleur, signes d’une humanité entière, produisent du sens qui ne se comprend que dans son contexte. Tout au long du millénaire médiéval, un modèle chrétien d’affectivité, élaboré à petite échelle dans les laboratoires monastiques, se construit, se répand, pénètre la société, tout en interagissant avec d’autres modèles, déjà présents ou en voie de construction parallèle, comme celui de la culture de cour.

L’émotion au Moyen Âge irrigue les relations sociales, dans une diversité d’interprétations et une vitalité culturelle qui impressionnent. »

Lancement – Ils ont vécu le siècle de Mélanie Loisel

Pour célébrer la parution du livre « Ils ont vécu le siècle. De la Shoah à la Syrie, soixante-deux témoins racontent », les Éditions de l’aube et la Librairie Zone Libre vous invitent à une brève causerie entre Élodie Gagnon et l’auteure, Mélanie Loisel, suivie d’une discussion sur l’avenir de la planète et d’un vin d’honneur.

L’évènement aura lieu le jeudi 26 novembre à 18 heures. Nous vous y attendons nombreux!

Mélanie Loisel, jeune journaliste québécoise, a parcouru le globe à la recherche de témoins, anonymes ou célèbres, des grands événements qui ont ébranlé la planète ces 60 dernières années, des événements souvent tragiques dont les enjeux résonnent et nous interpellent encore aujourd’hui (de la Shoah à la Syrie et la crise des migrants, en passant par l’apartheid, les révolutions chinoise et cubaine, les guerres d’Algérie, du Viêt-Nam, la Yougoslavie, les génocides au Rwanda et au Cambodge…). De cette étonnante aventure humaine résulte « Ils ont vécu le siècle », aux Éditions de l’aube, un livre bouleversant et sensible, porteur de la mémoire collective, un legs pour les jeunes générations.

« Qui aurait pu imaginer que je réussirais à m’entretenir à la fois avec le petit-fils de Gandhi, l’avocat de Mandela, le meilleur ami de Luther King ou l’interprète de Mao ? Qui aurait pu parier que les anciens présidents Jean-Claude Trichet, Victor Iouchtchenko, Shimon Peres, ou encore Mario Soares ou Boutros Boutros Ghali se prêteraient au jeu ? »

[livre_vignette isbn= »9782815913201″]

La toilette et les arts visuels – réinventer l’espace, réinventer le nu

Si l’histoire moderne vous intéresse, la librairie vous invite à la conférence de l’historien Georges Vigarello intitulée : « La toilette et les arts visuels – réinventer l’espace, réinventer le nu ».

Cette conférence est organisée par le Groupe de recherche en histoire des sociabilités (GRHS) et aura lieu le vendredi 2 octobre de 14 h à 16 h à l’auditorium de la BAnQ Vieux-Montréal (Édifice Gilles-Hocquart, 535 avenue Viger Est).

Présentation par le GRHS :
« À la croisée de l’enveloppe individuelle et de l’expérience sociale, le corps constitue désormais un objet d’histoire à part entière, réfléchi à travers ses représentations et ses investissements les plus divers.

Cette conférence présentera le moment intime de la toilette comme espace privilégié de conquête et de représentation du corps. À travers les arts visuels, au carrefour de la représentation idéalisée et du témoignage, le corps sera investi et interrogé à travers des modèles et des imaginaires culturels en constantes redéfinitions. »

Georges Vigarello est directeur d’études à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS). Il est l’un des pionniers de l’histoire du corps et des sensibilités. Il a dirigé avec Alain Corbin et Jean-Jacques Courtine une Histoire du corps (Seuil, 2005-2006) et une Histoire de la virilité (2011) et a publié, parmi d’autres ouvrages de référence, Le propre et le sale (Seuil, 1985), Histoire du viol (Seuil, 2000), Les métamorphoses du gras (Seuil, 2010) et Le sentiment de soi (Seuil, 2014).

[livre_vignette isbn= »9782020898942″]
[livre_vignette isbn= »9782757840023″]
[livre_vignette isbn= »9782757825488″]
[livre_vignette isbn= »9782020371230″]
[livre_vignette isbn= »9782757842249″]

Lancement – Blanc dehors de Martine Delvaux

3 ans après «Les cascadeurs de l’amour n’ont pas droit au doublage», retour au roman pour Martine Delvaux avec «Blanc dehors».

Vous êtes cordialement invités au lancement de «Blanc dehors» qui aura lieu le 8 septembre à 18 h.

[livre_vignette isbn= »9782923975689″]

« Une jeune femme tombe enceinte. Un homme s’enfuit. Et une petite fille reste aux prises avec une énigme.

À la manière du dessin caché qui apparaît dans les cahiers de jeux des enfants quand on relie entre eux les points numérotés, Martine Delvaux s’applique à réunir dans Blanc dehors le peu qu’elle sait de l’inconnu qui a refusé de devenir son père.

Un roman aussi résolu qu’apaisé, où la romancière parvient à rendre lisible à nouveau une histoire pourtant criblée de blancs. »

Événement Facebook : https://www.facebook.com/events/716295248476400/

Au plaisir de vous y rencontrer!

25e festival Présence autochtone

Cette année, la Librairie Zone Libre a le privilège de participer au festival Présence autochtone. Hier, nous avons donc accueilli les poètes Joséphine Bacon et Natasha Kanapé Fontaine, pour une lecture croisée de leurs poèmes.

[livre_vignette isbn= »9782897120955″]
[livre_vignette isbn= »9782897120214″]

Événement Facebook


Ce soir, ce sont les auteur.e.s Serge Bouchard et Anne Pélouas qui viendront nous rendre visite. Le premier nous parlera des grands personnages autochtones de l’histoire, tandis que la deuxième nous lira des extraits de son livre « Les Inuits résistants! ».

[livre_vignette isbn= »9782895960973″]
[livre_vignette isbn= »9782895961611″]
[livre_vignette isbn= »9791093594439″]

Événement Facebook


De plus, la Librairie sera présente à L’Espace Livre du Festival, qui aura lieu samedi et dimanche les 1 et 2 août, de 15h à 19h à la Place des Spectacles. Nous aurons avec nous une sélection de livres.

Événement Facebook

Nous vous invitons donc à venir nous voir, à la Librairie ou à L’Espace Livre, et à encourager le merveilleux Festival Présence Autochtone! Nous vous encourageons d’ailleurs à aller consulter leur calendrier, pour découvrir les nombreux évènements qui y ont lieu : http://www.presenceautochtone.ca/

Lancement – Intervenir auprès de sectes religieuses en protection de la jeunesse

La librairie et les Presses de l’Université du Québec ont le plaisir de vous inviter au lancement du livre Intervenir auprès de sectes religieuses en protection de la jeunesse : un défi de Lorraine Derocher.

Le jeudi 21 mai à 17 h.

Événement Facebook : https://www.facebook.com/events/677539429040676/

L’auteure sera avec nous pour présenter son livre.

[livre_vignette isbn= »9782760542716″]


Les sectes fermées peuvent constituer un environnement où des enfants subissent des mauvais traitements qui sont justifiés par une idéologie religieuse. Les jeunes vivant dans ces communautés isolées doivent alors être protégés, mais intervenir en milieu sectaire est ardu et beaucoup plus complexe qu’on peut l’imaginer.Quels sont les défis auxquels sont confrontés les professionnels des services sociaux quand ils ont à intervenir auprès d’une secte religieuse lorsque des enfants sont en danger? Quels sont les obstacles à franchir? Quelles sont les difficultés qui se posent à eux? Quelles stratégies utilisent-ils pour contrer la complexité de ces situations? Comment préparent-ils leurs interventions? L’auteure tente ici de répondre à ces questions à la lumière de ses rencontres avec des enquêteurs, des agents de la protection de l’enfance, des juges, des avocats et des psychologues qui sont tous intervenus directement auprès de groupes sectaires. Les récits de parents et d’enfants maintenant adultes qui ont fait l’objet de ces interventions apportent un éclairage additionnel sur les stratégies mises en oeuvre par leur communauté en réponse aux actions étatiques. Mettant en évidence les difficultés propres à la protection des enfants des groupes sectaires, mais surtout les facteurs d’une intervention réussie, l’auteure propose un modèle d’intervention dont pourront s’inspirer les professionnels lorsqu’ils auront à intervenir auprès de ce type de communautés.

La Libération animale : 40 ans d’influence d’un livre militant

Nous aurons le plaisir, dans le cadre de la journée mondiale du livre et du droit d’auteur, d’accueillir à la librairie un panel de philosophes et militant-es qui animeront une discussion sur l’importance et l’influence qu’a eu et qu’a toujours le livre de Peter Singer.

Le mercredi 29 avril à 17 h
Événement Facebook

[livre_vignette isbn= »9782228908146″]


Il y a 40 ans le philosophe Peter Singer publiait son livre « La libération animale ». Ce livre a eu une influence très importante tant dans les domaines plus académiques comme la philosophie et l’éthique pratique que dans les milieux militants du mouvement pour la libération animale.

Animé par

Élise Desaulniers
Auteure et conférencière


Les trois principaux concepts au coeur de La libération animale de Peter Singer

Carl Saucier-Bouffard
Professeur en éthique environnementale et animale au Collège Dawson et chercheur associé au Centre sur l’éthique animale de l’Université Oxford


Comment réduire la souffrance?

Doit-on privilégier l’approche du véganisme, qui vise à réduire le nombre de victimes animales, ou l’amélioration des conditions d’élevage? Et que penser de la viande heureuse?

Frédéric Côté-Boudreau
Étudiant au doctorat en philosophie, Queen’s University


Une libération sans droit à la liberté ?

Peter Singer souhaite libérer les animaux sans pourtant exiger qu’un droit à la liberté leur soit accordé. Or, le principe de l’égale considération des intérêts auquel il adhère devrait l’amener à exiger que ce droit soit octroyé à tous les êtres sensibles.

Valéry Giroux
Docteure en philosophie et coordonnatrice du Centre de recherche en éthique – CRÉ


La réception de l’œuvre de Singer chez certaines féministes.

Je donnerai un aperçu de la réception de l’œuvre de Singer chez certaines féministes, qui y sont parfois favorables (comme l’écoféministe Lori Gruen) et parfois très défavorables (comme l’éthicienne du care Eva Kittay, qui dénonce le capacitisme de Singer et le potentiel de marginalisation des personnes en situation de handicaps).

Christiane Bailey
Doctorante en philosophie de l’Université de Montréal


L’exception parisienne, le rigorisme et le laxisme moral

Martin Gibert
Docteur en philosophie et chercheur affilié au GRIN