Chiens s'entre-dévorent… (Les)

Table des matières

Table des matières Avant-propos Préambule Introduction Une grande laie dans la forêt du Mackenzie Chapitre 1 Attitudes face aux enquêtes. Ces recherches qui se cherchent Chapitre 2 Variations sur un cercle. La ronde des problèmes et la danse du gouvernement Chapitre 3 Constatations d’un Blanc. Cette neige qui noircit dans les postes Chapitre 4 Positions de la Fraternité indienne. Haro sur les mercenaires intellectuels Chapitre 5 Confidences d’une Indienne. Les bouteilles aussi peuvent pleurer Chapitre 6 Sentiments d’un nordiste. S’ils savaient, ils viendraient tous nous assassiner Chapitre 7 Tribulations d’un Métis. Nous avons tous eu la tuberculose Chapitre 8 Perspectives du développement. Le mazout va partir, les Indiens vont rester Chapitre 9 Fluctuations du pouvoir. Le Mackenzie des Indiens et le Mackenzie des autres Chapitre 10 Jugements d’un aïeul. Les chiens s’entre-dévorent Conclusion Fraternité gouvernementale et gouvernement indien En guise de post-face... Il n’y a pratiquement plus de lièvres ! Annexe I Vision et fonctionnement de Fort Simpson, Territoires du Nord-Ouest, selon Ted Trindell Annexe II La terre, le travail, l’argent et l’honneur : quatre points de vue autochtones Annexe III La lettre de Ted Trindell Remerciements

Indiens, Blancs et Métis dans le Grand Nord canadien

Morisset, Jean


  • Éditeur : Mémoire d"encrier
  • Collection : Essai
  • Date de parution : 2009-11-16
  • ISBN : 9782923713168
  • Nombre de pages : 234
  • Prix : 24,50 $ *

  • Disponible : Le livre est à la librairie. Contactez-nous pour le réserver.

Feuilleter ce livre


Résumé

Les chiens s’entre-dévorent… Indiens, Blancs et Métis dans le Grand Nord canadien, publié pour la première fois en 1977, nous interpelle encore. Les Autochtones, pauvres, marginalisés,
parlent de leur existence. Cet ouvrage, résultat d'une enquête sur un projet de création de pipeline, présente leur point de
vue : le combat pour la reconquête de leur voix, de leur corps, de leur territoire et de leur langage. Aujourd’hui plus que
jamais, le monde est face à l’urgence de la condition autochtone dont le statut politique et la situation socioéconomique
demandent à être repensés. Dans Les chiens s’entre-dévorent..., Jean Morisset montre la voie.

Quatrième de couverture

Cet ouvrage, résultat d’une enquête sur un projet de création de pipeline dans la
vallée du Mackenzie (Territoires du Nord-Ouest), présente le point de vue des
Autochtones et leur combat pour la reconquête de leur territoire et de leur dignité.
Aujourd’hui plus que jamais, le monde est face à l’urgence de la condition autochtone dont le statut politique et la situation socioéconomique demandent à être repensés.
Dans Les chiens s’entre-dévorent..., Jean Morisset montre la voie.
Cette édition accompagnée d’une vingtaine de photographies (paysages, portraits,
scènes de vie des communautés) est une entreprise de proximité qui fait surgir et la
voix et le corps de l’Indien longtemps occultés.

Biographie de l'auteur.e

Jean Morisset, né à l’hiver 1940 sur les rives du Grand Fleuve, à Bellechasse-en-Canada, avant l’ouverture des routes, est écrivain, géographe et nomade. Parmi ses publications, citons Métis Witness to the North (Vancouver, Tillacum Library, 1986) et Chants polaires (Leméac / Actes Sud, 2002). En quête de la mémoire géographique
analphabète, il poursuit une vaste interrogation sur le destin et l’aventure métisse dans une perspective « amériquaine », depuis les terres arctiques jusqu’aux terres de braise en
passant par la Caraïbe et le pays secret des mille promesses.
Aux éditions Mémoire d’encrier, il a fait paraître Les chiens s’entre-dévorent… (2009) et Haïti délibérée (2011).

jean morisset essai mémoire d'encrier écologie du grand nord

* Les prix de nos produits sont sujets à changements sans préavis.

Partager

Pas d'évènements pour le moment.

Voir les évènements précédents