Un saint homme

Wiazemsky, Anne


  • Éditeur : Gallimard
  • Collection : Blanche
  • Date de parution : 2017-03-06
  • ISBN : 9782070107124
  • Nombre de pages : 128
  • Prix : 26,95 $ *

  • Non-disponible : Nous n'avons pas le livre à la librairie. Contactez-nous pour le commander. (Envoyer courriel)

Feuilleter ce livre


Résumé

"– Allô ? Allô ? Anne ? C’est vous ? Oui, je reconnais votre voix… Elle n’est plus la même, plus grave, moins enfantine… Mais tout ce temps qui a passé… Je vous ai déjà appelée il y a une demi-heure, il y avait une machine, un répondeur, un truc, je n’ai pas laissé de message. Juste avant, j’avais entendu par hasard votre intervention à la radio. J’étais si stupéfait! Je conduisais, j’ai stoppé net et me suis arrêté dans le premier café. Un annuaire et vlan je vous appelle. J’ai repris la voiture et j’étais si ému que j’ai failli emboutir un arbre! Vous entendre, à la radio tant d’années après, vous ne pouvez imaginer le choc ! Et là, juste dans la façon dont vous avez dit "allô", je vous ai reconnue !
– Père Deau !"

Quatrième de couverture

Au début des années soixante, les parents d’Anne Wiazemsky partent vivre au Venezuela où son père a trouvé un emploi. Anne est inscrite dans une institution religieuse française. Son professeur de français est un prêtre de vingt-cinq ans, le père Deau, avec lequel elle noue une complicité intellectuelle et amicale...

Biographie de l'auteur.e

Anne Wiazemsky est la fille de Claire Mauriac, fille de François Mauriac et du diplomate Yvan Wiazemsky dont la famille avait émigré en France après la révolution Russe de 1917. Après une jeunesse passée en grande partie à l'étranger elle rentre en France
en 1961 peu avant la mort de son père. Sa famille va alors vivre auprès de François Mauriac, dont Anne sera toujours très proche. Très jeune elle rencontre Robert Bresson qui lui donnera le rôle principal de son film Au Hasard Balthazar en 1965. Ainsi débute sa carrière d'actrice. En 1966 elle rencontre Jean-Luc Godard, avec qui elle tournera La Chinoise et qu'elle épousera en 1967. Ils se séparent en 1970. Elle est ensuite sollicitée par les plus grands metteurs en scène du moment : Pier Paolo Pasolini, Marco Ferreri, Alain Tanner, Michel Deville, André Téchiné, Philippe Garrel et d'autres. Elle est elle-même réalisatrice et scénariste. À la fin des années 80 elle se consacre essentiellement à l'écriture avec des récits largement autobiographiques publiés aux Éditions Gallimard. Elle reçoit de nombreux prix, dont le Goncourt des Lycéens pour Canines, le Grand Prix RTL -lire pour Hymnes à l'amour, le prix du roman de l'Académie française pour Une poignée de gens. Certains de ses romans sont adaptés au cinéma : Hymnes à l'amour par Jean- Paul Civeyrac en 2003 (sous le titre Toutes ces belles promesses), Je m'appelle Élisabeth par Jean-Pierre Améris en 2006, enfin en 2017 Le Redoutable, adapté de son récit Un an après, par Michel Hazanavicius. Elle est également membre du jury du prix Médicis. En 2009 elle est élevée au grade de Chevalier de la Légion d'honneur. Elle meurt le 5 octobre 2017 à 70 ans des suites d'un cancer. Elle est enterrée au cimetière du Montparnasse.


* Les prix de nos produits sont sujets à changements sans préavis.

Partager

Pas d'évènements pour le moment.

Voir les évènements précédents